BRÉTÉCHÉ – Partenaire du Team Aïna 151

Acteur majeur de la distribution de produits pétroliers depuis les années 50, la société BRÉTÉCHÉ segmente son marché en quatre classes de produits : les carburants, les combustibles, les lubrifiants et l’AdBlue. Ses principales préoccupations : optimiser les coûts et les délais de livraison. Ses atouts : des dépôts pétroliers judicieusement répartis dans les quatre départements bretons, en Vendée puis en Loire-Atlantique.

« Cette organisation nous permet de revendiquer le rôle d’indépendant, régulateur des marchés pétroliers », souligne Eric Hidier, le Président du groupe BRÉTÉCHÉ largement implanté, donc, dans l’ouest de la France, ce qui lui permet par ailleurs de distribuer ses produits auprès des particuliers mais aussi des garages et des stations-services, en passant par les agriculteurs, les transporteurs, les travaux publics et agricoles, l’industrie et l’artisanat puis l’administration et les collectivités.
« Notre équipe est en permanence à l’écoute de note clientèle pour répondre en temps réel à ses besoins et à ses attentes », poursuit le dirigeant qui mise avant tout sur la flexibilité, un service irréprochable, mais aussi une compétitivité de premier plan, dans le respect des normes réglementaires et environnementales. « BRÉTÉCHÉ Ouest a obtenu la certification ISO 9001 – V2008, en 2004. Elle a également travaillé pour limiter au maximum son impact environnementale et a reçu la certification ISO 14001, en juillet 2012 », souligne le Président qui fût, par ailleurs, à l’origine du projet Class40.
« Nous nous sommes impliqués dès 2009, en vue de la première édition de la Solidaire du Chocolat, aux côtés de Jacques Fournier qui est aujourd’hui le manager du Team AINA Enfance et Avenir », rappelle-t-il.
« Nous avons aujourd’hui un bateau dernière génération et deux très bons skippers. C’est joli projet. Un projet performant, même s’il ne faut jamais oublier que la voile est un sport mécanique et que, de ce fait, rien n’est jamais joué. Pour nous, la course au large reste un très bon support de communication. C’est un sport propre qui s’accompagne d’un vrai côté aventure, ce qui fait logiquement un peu rêver. Nous souhaitons évidemment le meilleur à Aymeric Chappellier et Arthur Le Vaillant. De notre côté, nous allons faire le maximum pour animer et faire vivre ce projet, que ce soit en interne avec nos collaborateurs, ou en externe, avec nos clients. »