Partis de Pointe-à-Pitre hier à 15 heures (heure de Paris), AINA Enfance et Avenir et les onze autres Class40 engagés dans le Défi Atlantique qui ont d’abord bouclé un parcours spectacle de 35 milles avant d’entamer les 2 300 milles de la première étape à destination des Açores, progressent cap au nord, ce dimanche. Installé aux commandes de la flotte depuis le départ, l’équipage d’Aymeric Chappellier composé de Rodrigue Cabaz et Eric Quesnel continue d’imprimer le rythme. Et quel rythme puisque les trois hommes possèdent un bonus de 8,4 milles d’avance sur leurs poursuivants les plus proches, au pointage de 9h30 ce dimanche.

« Dans les premiers milles, qui ont été assez toniques, on a bien joué. On a pris un bon départ mais on a aussi fait de belles manœuvres et bien tricoté alors que ce n’était pas simple avec tout un tas de nuages qui mettait le bazar. On a pris un peu de risques sur le bord de près entre Basse-Terre et Marie Galante mais ça a payé et on a d’ailleurs été un peu surpris que personne d’autre ne tente de faire la même chose. Quoi qu’il en soit, ça fait du bien d’être devant d’entrée de jeu. On va continuer de se faire plaisir et ne rien lâcher »

a commenté le navigateur Rochelais qui compose actuellement avec un vent de secteur ouest d’une vingtaine de nœuds et cavale à plus de 10 nœuds de moyenne.