Si les leaders de la flotte des Class40 de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ont désormais avalé la moitié des 3 510 milles du parcours entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, ils continuent de cavaler bon train (entre 10 et 13 noeuds de moyennes) dans les alizés, tout en composant au mieux avec les grains, parfois violents.

Dans ces conditions instables, il faut constamment veiller à éviter les départs au tas (surtout dans les surfs, lancé à 18-20 nœuds !) et veiller à être toilé correctement, ce qui demande constamment de faire preuve d’anticipation. Reste que l’exercice n’est pas facile, surtout dans la nuit noire. En ce qui le concerne, Aymeric Chappellier ne ménage pas ses efforts et tente d’ajuster au mieux sa trajectoire.

Il se trouve que son choix de continuer de gagner dans l’ouest un peu plus longtemps que Phil Sharp avant d’empanner pour remettre un peu de sud dans sa route, hier après-midi, s’est avéré payant. Le skipper d’AINA Enfance et Avenir, actuellement en approche du tropique du Cancer, a ainsi grappillé une place au pointage. Depuis le relevé de 18h30 hier soir, il occupe en effet la deuxième place derrière Yoann Richomme. Il ne lâche rien !